Décembre 2012

 

 

 

vive la vie bande de connards
aa
a
a
a
a
a
a

Aujourd’hui je regarde la télévision.

Il y a une dizaine d’année, et pendant toute l’année 2002 d’ailleurs, je n’avais pas de télévision, je n’avais pas internet. J’habitais à Paris en bordure de la puissance du monde par le vecteur de la gare Montparnasse. Je Découvre aujourd’hui, à la télévision donc, que Cécile Duflot fait partie du gouvernement. J’ai mis une majuscule à « Découvre » car je suis obligé -par courtoisie et politesse- d’en mettre une à « Duflot ». Alors, y’a pas de raison, le mot « découvre » est vraiment bien, sympa et hyper classe, y’a pas de raison, point. Mais à quand : Patrick Bruel Ministre de la Culture, à quand : Isabelle Alonso Ministre de l’économie, etc. etc. Le monde est un truc de dingue largement plus taré que toutes les science-fictions et les romans d’anticipation(s) qui ont pourtant su prévenir les hommes de ces tares que nous sommes en train d’irriguer à grand coup d’ignorance bénite par le truchement de la baisse d’intensité lumineuse (intelligence et puissance de l’instinct des choses) générale à mesure que le temps et l’espace se répandent, que le temps passe, que l’on s’éloigne du moment big-bang.

Duflot fait partie du gouvernement français, qu’on se le dise !

je suis plus hébété que consterné.

La consternation serait une preuve que je ne soit pas amateur de livres de science-fiction. j’ai été prévenu. Alors c’est simple, je suis hébété.

J’ai envie de dire : POUR l’égalité entre les hommes les femmes, abolissons la frontière physique : supprimons le concept de vagin et celui de bite : rentrons les couilles dans le bide pour en faire des ovaires, réduisons la taille des chibres et administrons des médocs pour faire des clitoris géants, profitons de la recherche scientifique pour injecter des hormones et rendre à l’humanité une égalité dans ces genres qui ne sont que source de discorde et de pathos. Vive la paix elle est super ! Vive les pacifistes !

ou pas : profite de la guerre car la paix sera terrible.

c’est incroyable. Cécile Duflot préfère continuer cette révolte qui a commencé il y a plus de deux cent ans : de défendre l’intérêt du bourgeois contre un intérêt général évident.

Est-ce qu’aujourd’hui, le rôle de l’histoire serait-il de faire rire l’homme ivre ?

Y’a vraiment une décroissance de cette puissance lumineuse proportionnelle au carré de la distance/temps.

 

***

***

***

 

 

 

 

 

Partage ! Vite !

Comments are closed.