Présidentielles 2012 second tour sarkozy hollande

L’article de tous les blogs moyens, de toutes les fadaises pixellatoires du champs des possibilités molles que l’internet de la fin du monde nous offre aujourd’hui : il et là, il est ici, hébergé sur un filer de données dans une baie quelque part à Paris, proche de la Seine, l’exécution du code PHP de ce site basé sur WordPress est effectuée par un serveur web Linux avec un système d’exploitation Debian.

Les élecfion prutréfactionelles de la ré-pute-blique froncise, le second tour, les deux tour, je croyait qu’un avion avait eu raison des deux tours, bref.

Tout ce spectacle pour assister prochainement à l’exultation d’une masse aussi stupide que nombreuse en unités humaines ne m’enchante qu’à moité, j’ai moyen le moral quand je vois les gens se réjouir de choisir entre la sauce piment trop fort qui irrite le fondement ou plutôt choisir la sauce aigre-mou, à quelle sauce la continuité technocratique sera mangée par ce golem jacobin? Comme je m’en fiche, si vous saviez.

J’ai envie de rencontrer des gens, de regarder des jolies photos de portraits noir et blanc romantiques et abimée du début du siècle (ou des années 60 si vous saviez comme je m’en fiche aussi de ça tient) en écoutant des valses pathétiques, ou du hardcore straight-edge, de manger des pâtes avec de la sauce barbecue, de sentir la caresse de ce regard bienveillant à la surface sensible de ouam, lorsqu’à la terrasse de ce café, quelques bières conforteront nos corps embrumés par ces brocantes matinales post-shouillesques… nan, d’ailleurs ici (dans le Nôrd) vous ne dites pas shouille ou shouillesque, j’ai entendu le patois, le dialecte là… Vous dites des « mines ». Donc en reprenant, pouet pouet pouet – nos corps  embrumés par l’humidité froide  de ces  brocantes flamandes dans lesquelles la rudesse de ces matins post-mines. Nan, ça marche pas, ça fait trop porte-mine, v’dites crayon de bois ou crayon à papier ?

Voila, vous avez bien fait les cons, maintenant faut les rembourser les trente-glorieuses, faut rembourser le bénéfice record et faramineux du crédit agricole de l’année 2009, faut rembourser l’exploitation des pauvretés par ce libéralisme sauvage Alain Minc-ois, faut rembourser cette production stagnante et rétablir un rapport avec une masse monétaire toujours plus énormisssime. Ce niveau de vie à base d’écran géant dans ton salon et que tu vas te plaindre dans des manifs et grèves parce que t’es obligé d’acheter du produit pouce au lieu de la merde un peu plus chère qui t’as fait kiffer de la bonne propagande rigolote à la télé. Mais quelle bande d’abrutis vous aurez le président qui vous méritez.

sarkozy ou hollande ?

 

Partage ! Vite !

Comments are closed.