Montparnasse

Ce soir j’ai regardé un film sur le poste de télévision, dans « histoires courtes » sur la deux, une histoire banale de serveuse de 26 ans bien diplômée qui déprime d’être barmaid, pas le temps d’avoir une vie, etc. J’ai (à l’époque, il y a 4 ans) pensé exactement la même chose : avec mon master d’économie alors que je mettais du scotch autour de cartons (magasinier), ou lorsque je passais mes soirées à faire du scooter débridé pour livrer des burgers en plein hiver… Bref, ce film, plutôt lent, plutôt triste, assez bien réalisé, vraiment beau dans les cadrages, les lumières, la photo, les enchainements de scènes – donc, je disais, ce film qui n’est pas spécialement intéressant, m’a interpelé.

Ce film c’est MONTPARNASSE de Mikhael Hers.

Heh bien ça m’a rappelé lorsque j’ai habité à Montparnasse pendant un mois d’été, en tant qu’agent de saisie dans une mutuelle catholique. Je logeais chez mon cousin, en face de la tour Montparnasse, c’était l’été de la canicule. Bosser dans une mutuelle catholique c’est plutôt rigolo (par rapport à d’autres métiers) on rentre les numéros de sécu des bonnes sœurs et des curés, pour du prozac, et les habituels médocs de vieux. Parce qu’il faut le dire, les malades catholiques sont surtout des vieux, ils ont les mêmes problèmes de vieux que les autres vieux. Le patron était sympa, il faisait très chaud et il insistait pour que nous quittions nos poste vers 15h les jours de grande chaleur. J’aurai du garder ce boulot… mais dans l’absolu, au bout d’un mois, cela devenait vraiment rébarbatif.

je suis en train de me relire et là un mot me vient à l’esprit : Bartleby. Je dois être fatigué. Je suis fatigué.

Autrement.
Le film ne raconte pas grand chose mais montre bien les tranches de vie. La jeune fille de 26 ans se retrouve dans un bistro avec une copine, il y a un groupe de rock, elle parle au chanteur du groupe, elle la joue façon « groupie offerte », elle l’emmène chez elle, il l’embrasse, c’est gagné.

Il faut que je pense un jour à devenir musicien. Même fauché ! en faisant de la musique médiocre ! on fascine plus les femmes que n’importe quel autre exécutant en milieu professionnel de type banquier ou responsable de section 4d à la cogip. La femme n’est pas égale à elle même face au musicien.

Une photo :

tunnel

Je pensais à Joy Division au moment de prendre cette photo.

Partage ! Vite !

Comments are closed.