…Robert Crumb vient diner à la maison !

Amerika de Robert Crumb

Amerika de Robert Crumb

Je me balade en brocante dans l’Avesnois et tombe devant cette BD dégueulasse, je suis trop curieux pour ne pas demander le prix et commencer à l’éplucher…

Pour 8 euros c’est une affaire, à noter que Crumb joue dans le même groupe de Jazz manouche que Nabe. C’est pas banal ! Dans cette BD on « découvre » ce que l’auteur déteste le plus dans l’Amérique actuelle : les capitalistes gras, les gauchistes scandeurs de slogans, les serreurs de louches faux culs, la culture des jeunes, les femmes « à la mode », les enseignes en plastique, les stars du show-biz, les intellos de salon, les engins volants, les autoroutes, l’architecture moderne, les cowboys et autres bouseux, les petits blancs leurs femmes et leurs enfants, les négros de tout type, les juifs arrivistes, les ritals arrogants, les blancs morveux, et tout les groupes ethniques… Ce qu’il aimerait : réintégrer les tramways et démanteler les centrales nucléaires.

Ce type me parait fort sympathique !

J’aime bien l’honetteté de Crumb. Amerika est rangé à côté de Lucette dans ma bibliothèque sur mon parquet très propre.

ha ha, la genèse de Robert Crumb ! parfait !

en complément cadeau, quelques références :

Luxure, excès, dégoulinante vérité de la grosse thune :

d’illusions :


1970 – Joe Dassin – L’Amerique
envoyé par exprofesso. – Regardez d’autres vidéos de musique.
Partage ! Vite !

Leave a Reply